Un conseil : si vous ne maîtrisez pas l'affûtage sur pierre à eau, on peut trouver nombre d'explications et de démonstrations en ligne. La technique consiste à respecter un angle constant et procéder sur tout le long du fil en un seul mouvement. On dit toujours qu'un angle de 15° est souhaitable pour un couteau japonais. Pour un couteau de chef avec une lame entre 4 et 5 cm de largeur, 15° représente l'épaisseur d'un doigt sous le dos de la lame. C'est un excellent repère. Et il faut bien sûr du temps. L'affûtage d'un couteau prend entre 15 et 30 minutes pour obtenir un excellent tranchant.
Comme tout couteau de cuisine, le couteau japonais est à nettoyer après chaque utilisation. Il s’agit là de garantir l’hygiène des futurs aliments coupés mais aussi la longévité de l’ustensile. Question lavage, on opte pour un rinçage à la main. Plus doux et minutieux qu’un passage au lave-vaisselle, il permet de respecter la fragilité et la finesse de l’ustensile.
Mais si vous souhaitez un tranchant vraiment performant, alors le 3000/8000 est parfait. J'ai une série complète de couteaux japonais que j'utilise au quotidien. J'ai un très bon résultat avec cette pierre qui me permet de conserver un tranchant parfait. Elle est assez tendre, alors elle a tendance à se creuser rapidement. Il y a bien sûr mieux, mais à quel prix ? Acheter une pierre à 150 ou 200 euros, qui comme toute autre pierre finira par s'user, me semble très excessif. Cette pierre à 50 euros, et pour autant qu'on maîtrise un peu la technique d'affûtage, est excellente pour faire le travail. Et quand elle est usée, on en rachète une autre sans perdre un bras.

Un couteau très émoussé nécessitera un soin plus particulier, c’est d’ailleurs pourquoi les pierres à double grain sont très pratiques, car elles constituent une solution 2 en 1. En effet, le grain très épais permettra un aiguisage en profondeur, notamment lorsque le couteau est très émoussé, tandis que le grain moins épais servira à affiner l’aiguisage et à enlever le morfil accumulé sur la lame.
 Capable d’aiguiser vos couteaux avec une précision remarquable, la pierre à chaux Sharp Pebble est un indispensable dans une cuisine. C’est un aiguiseur de couteaux à pierre à double face avec une combinaison Grit 400/1000, accompagnée d’une base en pierre qui garantit sa stabilité, d’une pierre à aplatir, d’un manuel d’instructions et un guide d’affûtage.

- Décision automatisée dans les cas individuels selon l'art. 22 RGPD : Dans ce cas, la décision d'effectuer ou non des paiements anticipés est prise conformément à l'art. 22 RGPD uniquement sur la base d'une décision automatisée dans des cas individuels, que notre logiciel fait sur la base des informations fournies par l'agence de crédit sans l'implication des employés.
Pour l’aiguisage des couteaux asymétriques, posez en premier lieu la face du tranchant sur la pierre à aiguiser. Veuillez conserver l’angle de coupe prédéterminé en production. Aiguisez dans la mesure du possible avec un angle de 45° par rapport à la pierre avec une pression légère sur le tranchant vers l’avant et augmentez la pression sur le tranchant dans le sens du retour. Après avoir aiguisé le couteau d’un côté, il faut le retourner à plat sur la face en creux et répéter l’opération d’aiguisage dans un rapport de 1 sur 10 environ par rapport au côté biseauté.

→ Il est capital de bien choisir le grain à employer, c'est ce qui déterminera la qualité du tranchant ainsi que la fréquence d'aiguisage nécessaire. Grossièrement il y a 4 grandes catégories de grains, le gros grain jusqu'à 400, le médian de 800 à 1200, le fin de 3000 à 6000 et le très fin > 6000. Plus dur le couteau (% de carbone), plus fin doit être le grain.
×